Domestiquer les odeurs : L’odorat et la construction de l’espace privé (XVIIIe – XIXe siècles)

Selon une formule chère à Viollet-le-Duc, un « parfum d’art » peut émaner d’un bâtiment architectural, mais il en émane aussi des odeurs bien concrètes auxquelles sera consacrée cette journée d’étude. Situées au cœur de l’histoire de l’urbanisme et de celle de l’hygiénisme, les nuisances olfactives ont fait l’objet de nombreuses enquêtes dédiées aux villes et aux lieux publics[, mais l’architecture et le design d’intérieur n’investissent guère le domaine des Smell Studies qu’à travers la recherche actuelle d’une expérience architecturale polysensorielle et d’atmosphères olfactives travaillées. Pourtant les odeurs ont joué un rôle majeur dans l’histoire de l’architecture et de l’habitat privé. Leur propension à susciter sans partage le plaisir ou le dégoût ainsi que leur manière singulière d’occuper l’espace et de s’y répandre ont considérablement affecté l’organisation de l’espace privé.

Continuer la lecture de « Domestiquer les odeurs : L’odorat et la construction de l’espace privé (XVIIIe – XIXe siècles) »